La gestion des rassemblements ponctuels d'animaux

Les rassemblements d’animaux sont synonymes de :

  • échanges entre tous les acteurs de la profession agricole,
  • promotion des filières agricoles auprès du grand public (« consommateurs »),
  • mise en avant de l’importance du sanitaire auprès des éleveurs visiteurs.

Mais les manifestations sont également sources de risques sanitaires liés aux mélanges d’animaux issus de milieux différents.

C’est pour toutes ces raisons que les GDS de la Région Poitou-Charentes s’impliquent autour du sanitaire des rassemblements d’animaux.


/template/fleche_fiche_tech Au bureau


Notre travail au quotidien ne s’arrête pas à la validation des prophylaxies ou à la mise en place de plan d’assainissement. Lorsqu’un rassemblement d’animaux a lieu, que ce soit :

  • un concours d’animaux avec certificat sanitaire,
  • une entrée en marais avec un certificat,
  • une entrée en station d’évaluation,

Le GDS doit vérifier que les critères demandés par le certificat sanitaire sont respectés, par exemple :

  • le statut Indemne d'IBR de l’élevage,
  • les bovins présentent une sérologie IBR favorable datant de moins de 30 jours,
  • un statut «bovin Non-IPI» de l’animal.
D’autres critères peuvent être exigés comme la paratuberculose, la néosporose, la tuberculose…

Dans le cas où le rassemblement d’animaux ne possède pas de règlement sanitaire, les cheptels qualifiés en IBR doivent respecter des règles de mise en quarantaine et de recontrôle des bovins au retour du concours. Il s‘agit bien souvent de concours de bêtes de boucherie.

Pour les concours de bovins qui ont lieu en Poitou-Charentes, un certificat sanitaire commun a été mis en place, ainsi qu’un mode de validation simplifié pour l’éleveur picto-charentais. Les bovins participants nous sont transmis par l'organisateur sous forme de liste. Nous nous occupons de la faire valider à la DD(CS)PP et validons notre partie. Ainsi l’éleveur n’a plus qu’à faire compléter son certificat à son vétérinaire et au transporteur.

Pour chaque certificat qui est envoyé au GDS, nous effectuons toutes les vérifications notées ci-dessus et nous conservons une copie du certificat.


/template/fleche_fiche_tech Sur le terrain


Lors de certains rassemblements, le GDS départemental peut avoir la charge d’effectuer le contrôle sanitaire des bovins à l’arrivée. Le technicien du GDS vérifie alors la concordance entre :

  • la liste des bovins que nous avons validée,
  • les bovins inscrits sur le certificat,
  • la validation du vétérinaire,
  • l’identification du bovin à la descente du camion.
Si une anomalie est détectée (bovin présenté non inscrit sur notre liste, problèmes de lésions cutanées…), la personne en charge du contrôle en réfère à l’organisateur qui sera seul maître de la décision.

MàJ le 17/05/19