Campagne de prophylaxie ovine et caprine 2016 (avril 2016)

Les départements de Poitou-Charentes ont le statut officiellement indemne (OI) de brucellose ovine et caprine (Br. Melitensis). De nouvelles modalités se mettent en place pour la campagne 2016.

Depuis la campagne 2014-2015, les règles fixant le rythme des prophylaxies dans les départements sont révisées, les allègements du rythme des prophylaxies sont déterminés selon la qualification du département et le taux de cheptels qualifiés dans le département. Le rythme décennal, non conforme à la réglementation européenne, est supprimé.


/template/fleche_fiche_tech Pour le maintien de la qualification du département

Pour être reconnus comme officiellement indemnes de brucellose ovine et caprine, un département doit avoir :

  • au moins 99,8 % des exploitations ovine ou caprine officiellement indemnes de brucellose ;
  • et aucun cas depuis au moins cinq ans et aucune vaccination depuis au moins trois ans.

Pour le maintien de la qualification départementale, la nouvelle réglementation propose deux approches :

  • soit le contrôle annuel d’un nombre minimal d'exploitations défini selon la prévalence cible (0,2%) ;
  • soit le dépistage annuel d’une proportion minimale des animaux éligibles (10 % la première année, 5 % ensuite).

La première possibilité conduirait à contrôler beaucoup trop de cheptels, et a donc été exclue a priori. La seconde possibilité en revanche peut être atteinte en appliquant les plans de prophylaxie actuels à un rythme triennal (pour atteindre 10 % des animaux éligibles) ou quinquennal (pour atteindre 5 % des animaux éligibles).

En Poitou-Charentes, le rythme est quinquennal sur les 4 départements. Les communes à dépister chaque année seront réparties sur 5 ans et sur l’ensemble du territoire.


/template/fleche_fiche_tech Un dépistage sérologique sur les animaux en âge de reproduire

La prophylaxie est basée sur des analyses individuelles sur prélèvement de sang. Le contrôle est réalisé à un rythme annuel pour les producteurs de «lait cru» ou un rythme quinquennal pour les autres producteurs, sur une fraction représentative d’animauxrépartie de la manière suivante:

  • Tous les animaux mâles non-castrés âgés de plus de six mois.
  • Tous les animaux introduits (hors naissance) depuis le contrôle précédent.
  • 25 % des femelles en âge de reproduire ou en lactation, avec un minimum de 50.
  • Toutes les femelles pour les exploitations de moins de 50 animaux.

Si possible, les animaux ayant été dépistés lors du contrôle précédent sont exclus du dépistage. Parmi les animaux éligibles n’ayant pas encore fait l’objet d’un dépistage, l’échantillonnage est conduit de la manière la plus aléatoire possible, c’est-à-dire sans cibler des animaux partageant un caractère commun (animaux du même lot).


/template/fleche_fiche_tech En pratique

Par arrêté préfectoral, les dates de campagne sont définies par la DD(CS)PP :

 Département 

16

17

79

86

 Date de début

01/01/2016

01/01/2016

01/04/2016

01/04/2016

Date
de fin

31/12/2016

30/09/2016

31/03/2017

31/08/2016

Les DAP de prophylaxies sont envoyés par la DD(CS)PP pour les départements 17,79 et 86 et par le GDS dans le département 16.