J'ai eu un mélange accidentel d'animaux

La période estivale est souvent propice aux mélanges d’animaux dans des pâtures voisines: un passage de gibier peut par exemple endommager une clôture entre deux prés et permettre le passage des animaux ; une femelle en chaleur peut attirer un reproducteur ; un orage et les animaux peuvent s’affoler…


/template/fleche_fiche_tech Je suis éleveur de bovins


1. Je m’aperçois qu’un ou plusieurs de mes bovins se sont mélangés avec le troupeau du voisin.

2a. Je le connais bien et je vais le voir de suite. J'appelle mon GDS pour l'informer du mélange accidentel.

2b. Je ne connais pas le propriétaire du ou des bovins qui sont été mélangés avec le(s) mien(s). Je relève un numéro d’identification sur un des animaux, et j’appelle mon GDS pour connaître le propriétaire, qui nous met en relation.

3. Après avoir récupérer nos animaux, nous discutons de nos statuts respectifs en IBR et BVD.

  • Nous avons tous les deux des cheptels indemnes d’IBR, il n’y a pas de soucis. Dans le cas contraire, nous isolons nos animaux et pratiquons des analyses minimum 15-21 jours plus tard afin de vérifier qu’il n’y a pas eu de contamination.
  • Nous avons tous les deux récemment réalisé un sondage BVD.
    • Si nos statuts sont favorables ou tous nos animaux sont garantis Non-IPI, il n’y a alors pas de soucis.
    • Si parmi les bovins il y a des vaches gestantes entre 30 et 120 de gestation alors, nous isolons nos animaux et réalisons un sondage BVD (recherche anticorps) 15-21 jours plus tard sur nos lots respectifs et nous nous tenons informer du résultat.
    • S’il s’agit d’une autre catégorie de bovin, même si ils ont été en contact avec le virus de BVD, il suffit de les garder en quarantaine pendant 4 à 5 semaines avant de les mélanger avec le reste du troupeau.

Si mon cheptel ou celui de mon voisin est atteint d’une autre pathologie, je demande conseil auprès de mon vétérinaire et de mon GDS pour connaître la marche à suivre.


/template/fleche_fiche_tech Je suis éleveur d’ovins


1. Je m’aperçois qu’un ou plusieurs de mes moutons se sont mélangés avec le troupeau du voisin.

2a. Je le connais bien et je vais le voir de suite.

2b. Je ne connais pas le propriétaire du ou des moutons qui ont été mélangés avec le(s) mien(s). Je contacte mon GDS ou ma DD(CS)PP pour connaître le propriétaire, qui nous met en relation.

3. Après avoir récupérer nos animaux respectifs, nous discutons de nos statuts sanitaires respectifs en matière de brucellose et de Gale Ovine.

Je demande conseil auprès de mon vétérinaire et de mon GDS pour connaître la marche à suivre.


/template/fleche_fiche_tech Je suis éleveur de caprins


1. Je m’aperçois qu’une ou plusieurs de mes chèvres se sont mélangées avec le troupeau du voisin.

2a. Je le connais bien et je vais le voir de suite.

2b. Je ne connais pas le propriétaire du ou des chèvres qui ont été mélangées avec le(s) mienne(s). Je contacte mon GDS ou ma DD(CS)PP pour connaître le propriétaire, qui nous met en relation.

3. Après avoir récupérer nos animaux respectifs, nous discutons de nos statuts sanitaires respectifs en matière de brucellose, CAEV et Fièvre Q.

Je demande conseil auprès de mon vétérinaire et de mon GDS pour connaître la marche à suivre.