IBR (Rhinotrachéite Infectieuse Bovine)

/template/fleche_fiche_tech Le point sur la maladie


Agent pathogène : herpès virus, qui touche essentiellement les bovins.


Mode de contamination :
principalement par contact de «mufle à mufle» entre bovins, et parfois de proche en proche par voie aérienne ou génitale.

Symptômes : rarement constatés, ils peuvent se traduire par une atteinte des voies respiratoires supérieures. On peut observer un abattement et un écoulement nasal épais et purulent, accompagné d’une forte fièvre (>40°C). En l’absence de complications, la disparition des signes cliniques intervient généralement 15 jours après l’infection.


L'info en plus : La réaction immunitaire, qui apparaît entre 10 et 35 jours après l’infection, fait cesser l’excrétion virale. Les animaux infectés deviennent alors porteurs à vie du virus. A l’occasion d’un stress ou d’un traitement médical, ces animaux porteurs sont susceptibles de réactiver et de ré excréter le virus et de contaminer ainsi les autres animaux du troupeau. La vaccination permet de limiter cette ré-excrétion.

La maladie n’étant pas transmissible à l’homme, la viande d’un animal positif est consommable.

 

Comprendre vos analyses :


Type analyse

Résultat analyse

Interprétation pour l’éleveur

Action à mettre en place

Sérologie ELISA

«POS»

Bovin infecté et porteur à vie

Élimination du bovin, à défaut vaccination


Attention : une analyse PCR n’est pas possible sur le sang



/template/fleche_fiche_tech Nos Actions

Surveillance :

> La prophylaxie

Selon l’arrêté ministériel du 31 mai 2016, la prophylaxie est obligatoire via :
  • un dépistage annuel sur le sang des bovins allaitants > 24 mois,
  • un dépistage biannuel sur lait de tank des ateliers laitiers.

Pour les cheptels laitiers et allaitants en cours d'assainissement, c'est à dire possédant des animaux positifs ou ayant éliminé leur dernier bovin positif après leur dernière prophylaxie*, la prophylaxie doit être réalisée sur le sang de tous les animaux >12 mois.

* Par mesure de transition et pour la campagne 2016-2017 uniquement, l'ensemble des cheptels ayant éliminé leur dernier bovin positif 1 mois avant leur prophylaxie, pourront déroger au contrôle sur les plus de 12-24 mois.


Prévention


> Contrôle des introductions
Selon l’arrêté ministériel du 31 mai 2016, le dépistage à l’introduction est obligatoire.

Lors d’achat de bovin, en fonction de la qualification du cheptel de provenance, les délais pour le contrôle à l’introduction sont :



Transport maitrisé
Transport non maitrisé
Animaux issus de cheptels qualifiés «Indemne en IBR» Dérogation aux contrôles IBR d’introduction quelle que soit la qualification de l’acheteur *
Prise de sang individuelle entre 15 et 30 jours suivant l’arrivée dans le cheptel introducteur.
Animaux issus de cheptels non qualifiés "Indemne d'IBR"

Prise de sang en mélange obligatoire dans les 15 jours maximum précédent le départ de l'animal

+ Prise de sang individuelle dans les 15 à 30 jours suivant l'arrivée de l'animal dans le cheptel introducteur

* Attention,  selon les départements, d’autres maladies peuvent être demandées obligatoirement lors du contrôle d’introduction. Dans ce cas la prise de sang doit être faite malgré la dérogation IBR.


 Plan de lutte


> Réglementaire
La vaccination des animaux positifs par le vétérinaire dans un délai de 1 mois suivant la connaissance du résultat, ou l’élimination de ces bovins vers la boucherie dans un délai de 1 mois.

> Volontaire
Objectif : stopper la circulation virale par une vaccination totale des cheptels atteints.

  Demandez conseils à votre GDS et à votre vétérinaire  
/template/fleche_doc Les aides financières en :
   (cliquez sur votre département)

MàJ le 17/05/19