La Besnoitiose bovine

/template/fleche_fiche_tech Le point sur la maladie


Agent pathogène : parasite de la famille des Coccidie, Besnoitia besnotStomoxei.


Mode de contamination : transmis de bovin à bovin par des piqûres d’insectes (taons, stomoxes…).


Symptômes : se manifeste en différentes phases :

La maladie touche tous les bovins quelques soit leur âge. Toutefois, les jeunes de plus d’un an et les mâles (qui peuvent devenir définitivement stériles) semblent plus sensibles. Bien que les symptômes puissent n’affecter que quelques individus dans le troupeau, souvent des lots entiers sont contaminés.

La contamination se fait surtout l’été au pâturage (par les insectes), mais la contamination en bâtiments est également possible (mouches, aiguilles).

/template/icone_PDF Besnoitiose_plaquette maladie GDS France

L’info en plus : Seul un traitement dans les trois premiers jours par fortes doses de sulfamides peut agir. Le bovin traité peut reprendre du poids, vêler normalement ou être engraissé et abattu, la viande étant consommable. Il n’existe pas de vaccin à ce jour.

 traités et «guéris» en apparence, les animaux restent porteurs à vie du parasite. Ils constituent un réservoir de contagion pour le troupeau et doivent donc être éliminés.

/template/icone_PDF Besnoitiose_Fiche traitement GDS France


Comprendre vos analyses


Type analyse

Résultat analyse

Interprétation
pour l’éleveur

Action à mettre
en place

Sérologie ELISA

POS

L’animal est porteur du parasite, il constitue un réservoir de parasite

Élimination du bovin



/template/fleche_fiche_tech Nos actions


Prévention


> Contrôle d’introduction :

Pour les bovins en provenance du sud de la France, réaliser un contrôle sérologique de l’animal, et si cela est possible un examen de la sclère pour observer la présence ou non de kyste (forme avancée de la maladie).


Plan de lutte


> Plan de maîtrise de la maladie

Objectif : identifier et éliminer les bovins porteurs du parasite dans les troupeaux atteints.

Le protocole se base sur un dépistage sérologique régulier des bovins de plus de 6 mois non-connus positifs et la mise en place de mesures sanitaires adaptées à l’élevage.

  2014__PLAN_BES_protcole_et_recommandations_sanitaires.pdf


Demandez conseils à votre GDS et à votre vétérinaire


/template/fleche_doc Les aides financières:

Financement par la Caisse Régionale de Solidarité Santé Animale du GDS :

  • 50% du coût des analyses sérologiques réalisées lors de la prophylaxie annuelle
  • 250€/bovin porteur éliminé dans la limite de 5 bovins/an

/template/fleche_doc Fonds de Mutualisation Sanitaire des GDS (FMGDS)

  • Indemnité forfaitaire de 6 € par analyse de sortie de bovins à destination de l’élevage (que le résultat soit positif ou négatif) : aide plafonnée / cheptel /an, à hauteur de 20% des bovins de plus de 24 mois.
Rapprochez vous de votre GDS  pour plus d'informations concernant les aides financières

MAJ  le 23/06/2017