West Nile : Deux cas sur des chevaux en France

GDS France a été informé le 02 septembre par la D.G.A.L (Direction générale de l’alimentation) de la confirmation de deux cas de maladie de West Nile sur des chevaux ayant présenté des symptômes nerveux et soumis à consultation vétérinaire le 17 août dernier. Les cas ont été confirmés par le laboratoire national de référence le 31 août, qui en a informé les autorités sanitaires. Les cas se situent en périphérie du parc de la Camargue, l'un dans le département des Bouches du Rhône (commune d'Arles), l'autre dans le Gard (commune de Fourques).

Ces cas ont été notifiés à l'OIE et l'UE. Pour mémoire, la dernière détection de West Nile en France métropolitaine remonte à 2007.

Le virus circule en Europe dans la population d’oiseaux migrateurs (et sédentaires), qui constituent le réservoir. Les chevaux sont un « cul de sac épidémiologique », ils sont un bon témoin de la circulation virale. Les humains et équidés sont contaminés par piqûre de moustique. Le virus est très virulent chez les oiseaux et chevaux, mais les cas humains sont rares et souvent asymptomatiques. Cette zoonose peut cependant provoquer chez l’homme des symptômes nerveux voire la mort. Aucun cas humain n'a été détecté en France (des cas humains, majoritairement asymptomatiques, ont été rapportés cet été en Autriche, Italie, Bulgarie et Roumanie).

/template/fleche_fiche_tech Les mesures vétérinaires nationales prévoient :

  • l’appel à la vigilance des vétérinaires équins, avec en fonction des zones à risque, un traitement de désinsectisation préventive ;
  • le renforcement de la surveillance des oiseaux sauvages ;
  • la mise en place d’une surveillance spécifique sur les chevaux à risque situés dans la zone où la maladie a pu se développer.

Considérant qu'il s'agit de la "résurgence" d'un danger sanitaire zoonotique de première catégorie, l'appui de la Plateforme E.S.A. est sollicité pour une concertation sur les mesures de surveillance les plus adaptées, notamment en matière de surveillance programmée. G.D.S. France participera à ces travaux.

/template/icone_PDF http://www.respe.net/node/2479