Peste Porcine Africaine : point de situation au 23/09/18, mesures en place

Vous trouverez ci-dessous un message de la DGAl.
A ce jour, 11 cas de PPA ont été confirmés chez les sangliers sauvages en Belgique. Un point de situation actualisé présentant les mesures mises en place en Belgique et au Luxembourg a été mis en ligne ce jour sur le site de la Plateforme ESA : https://www.plateforme-esa.fr/article/ppa-au-benelux-detection-de-nouveaux-cas-en-belgique-et-details-des-mesures-mises-en-place

S'agissant des mesures mises en place dans les quatre départements frontaliers (08, 54, 55 et 57), vous trouverez ci-dessous les deux dernières versions de modèles d'AP qui ont été diffusées, relatifs aux mesures dans la faune sauvage et en élevage.

Dans ces quatre départements, les deux AP prévoient que tout détenteur de porcin, y compris d'un porc charcutier, est tenu de se déclarer. Les mesures de biosécurité sont renforcées dans les élevages et pour les chasseurs, et les lâchers de Grands ongulés interdites y compris dans les parcs et enclos de chasse. Dans la zone d'observation renforcée au regard de la zone infectée belge, la chasse des grands ongulés est suspendue et la surveillance des élevages renforcée.

Au niveau national, la surveillance est renforcée, à la fois dans la faune sauvage (cfDGAL/SDSPA/2018-692 du 17-09-2018) et en élevage. Vous trouverez à ce titre l'instruction 2018-389 modifiée relative à la surveillance évènementielle des PP en élevage de porcs domestiques, les critères ayant été revus afin de renforcer la sensibilité du dispositif de vigilance clinique.


Publié le 09/10/2018




Publié le 09/10/2018