Peste porcine africaine : Deux cas de confirmés en Belgique sur des sangliers

La DDPP 86 nous a informé le vendredi 14 septembre de la confirmation de 2 cas de peste porcine africaine sur des sangliers sauvages en Belgique. Vous trouverez ci-dessous le message qu'elle nous a diffusé.

"Les cas sont situés dans la commune d’Etalle (province du Luxembourg), à une dizaine de kilomètres du département des Ardennes. La Peste Porcine Africaine n'est pas contagieuse à l'homme, néanmoins, elle constitue une menace majeure pour nos élevages français car elle entraine des fortes mortalités chez les porcs domestiques ou les sangliers sauvages. Il n’existe ni vaccin, ni traitement.

/template/icone_PDF  carte PPA

Une réunion du CNOPSAV santé animale / COPIL porcin est programmée dès cet après-midi.

Nous sommes donc aujourd’hui en état d’alerte maximale compte tenu des enjeux (pertes directes en élevage ou indirectes par la fermeture de nos marchés à l’exportation) et l’implication de tous est essentielle pour éviter l’introduction de la PPA dans nos élevages :
  • des mesures de zonage et de restrictions des mouvements vont être mise en place dans le département des Ardennes mais aussi de la Meuse, de la Moselle et de la Meurthe et Moselle.
  • un plan d’action préparé par le ministère de l'agriculture va s'appliquer sans attendre et avec la plus grande rigueur. Dans un premier temps, il va s’agir pour les éleveurs et tous les professionnels d’appliquer strictement des mesures de biosécurité pour éviter l’introduction du virus dans les élevages.
  • les mesures de surveillance en élevage et en abattoir vont être renforcées par nos services.
  • une réflexion conjointe entre le ministère de l'agriculture, le ministère de la transition écologique et solidaire et le secrétariat d'Etat est engagée sur la question particulière des sangliers sauvages, cruciale dans ce dossier, notamment afin de définir les mesures à prendre pour éviter la dispersion des populations de sangliers issus des zones à risque.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse diffusé par le ministère en charge de l'Agriculture hier soir ainsi qu'une carte extraite du site de la plateforme ESA permettant de visualiser la répartition européenne de la maladie fin août 2018. Cette carte ne fait pas encore état des nouveaux cas.

/template/icone_PDF Communiqué de presse

Face à l’urgence, la mobilisation de tous est primordiale pour éviter l’introduction ou la propagation de cette maladie sur notre territoire.

Je ne manquerai pas de vous tenir informés de l'évolution de la situation et des mesures mises en place."

Publié le 17/09/2018