Lutte contre la BVD : Publication de l’arrêté fixant des mesures de surveillance

Vous trouverez ci-dessous un mail de GDS France du 01 août 2019 concernant la publication de l'arrêté ministériel pour la lutte contre la BVD.

"J’ai le plaisir de vous informer de la publication de l’arrêté du 31 juillet 2019 fixant des mesures de surveillance et de lutte contre la maladie des muqueuses/diarrhée virale bovine (BVD) ce jour au journal officiel. Cet arrêté qui entre en application le 2 août 2019, soit demain, est disponible en ci-dessous :

/template/icone_PDF Arrêté Ministériel BVD

Les points clés sont les suivants :

  • Les OVS sont désignés maître d’œuvre. Ils ont la responsabilité de la délivrance des appellations en matière de BVD. L’organisation du dispositif et l’implication des autres acteurs est similaire à celle prévue dans la lutte contre l’IBR.
  • La recherche des IPI dans les troupeaux, qui peut être reportée d’un an au plus, peut se faire soit par recherche virologique sur prélèvement auriculaire à la naissance, soit par surveillance sérologique. L’éleveur garde le choix final sur les modalités de dépistage sauf pour les cheptels infectés dans lequel le dépistage se fait systématiquement à la naissance pendant 12 mois minimum.
  • Tous les animaux des troupeaux infectés doivent faire l’objet d’un dépistage sous un mois. Les animaux IPI doivent aller à l’abattoir ou à l’équarrissage après euthanasie sous 15 jours.
  • Il n’y a pas de dépistage aux mouvements des animaux pour les troupeaux sans statut.

Les animaux issus de troupeau en suspicion sont soumis à un dépistage 15 jours avant leur sortie. Les animaux sous appellation « bovin non IPI » peuvent déroger à ce dépistage.

  • Les animaux issus de troupeau infecté ne peuvent aller en cheptel « carte verte » pendant une période d’environ deux mois consacrée à la recherche et l’élimination des IPI. A l’issue de cette période et pendant un délai supplémentaire d’un mois, les animaux pourront aller en cheptel carte verte sous couvert d’un dépistage favorable 15 jours avant leur sortie.

A la demande de la DGAL une nouvelle consultation des membres du CNOPSAV Santé animale va avoir lieu sur le cahier des charges d’application de cet arrêté. Ce cahier des charges devrait être publié dans le courant du mois de septembre 2019. Nous avons bien conscience des contraintes que cela occasionne pour la mise en œuvre du dispositif qui se déploiera progressivement au cours de la campagne.

La publication de cet arrêté constitue néanmoins une étape majeure dans la réalisation des orientations définies par le réseau."

Publié le 30/08/2019