FCO : point situation et vaccins

Vous voudrez bien trouver ci-dessous le message adressé samedi soir par Patrick DEHAUMONT, Directeur Général de l’Alimentation :

 

Bonjour,

 

Cette semaine, 6 nouveaux foyers ont été confirmés, ce qui porte le nombre de foyers à 160.

 

Il s'agit pour tous ces foyers de bovins issus du Puy de Dôme testés en vue de mouvements. Le zonage n'est donc pas modifié.

 

107 A.P.D.I. sont levés à ce jour.

 

Les surveillances vectorielles et virales permettent de déclarer ce jour les départements de Savoie et des Hautes-Alpes  en zone saisonnièrement indemne depuis le 5 janvier 2016 : les déplacements des animaux présents dans ces départements depuis cette date, à destination de la zone indemne  européenne pourront être réalisé la base d'un simple résultat favorable à la P.C.R. (ou autres conditions prévues par instructions).

 

Par ailleurs, la situation en matière de vaccination est la suivante : 360 000 doses de vaccin Merial et 95 000 doses du vaccin Callier sont encore à disposition des D.D.P.P. et continuent d'être mobilisées ;  2 millions de doses (ovines) du vaccin C.Z.V. sont en cours de livraison et 2,4 millions de doses de vaccin Merial seront disponibles à partir du 29 février prochain. L'approvisionnement à partir du marché public 2016 sera précisé très prochainement.

 

L’État continuera d'acheter le vaccin et de le mettre à disposition des vétérinaires sanitaires en 2016 gratuitement  ; les frais vétérinaires seront pris en charge par l’État uniquement pour la police sanitaire à partir du 1er mars 2016. Les règles de distribution sont en cours de finalisation en lien avec le marché public 2016.

 

Un C.N.O.P.S.A.V. Santé Animale sera réuni le 18 février prochain au matin pour présenter l'ensemble de la stratégie vaccinale pour 2016.

 

Bien cordialement

 

Quelques précisions concernant la stratégie vaccinale : des discussions techniques sont en cours pour organiser la vaccination et permettre la sortie des animaux de la zone réglementée, notamment après la période saisonnièrement indemne et la période d’inactivité vectorielle.

 

Enfin, l’instruction sur les mouvements a été modifiée, elle intègre la possibilité d’envoyer des animaux vers l’Espagne sur la base de l’inactivité vectorielle depuis au moins 14j et d’un test P.C.R. négatif (III.C.iv page 9). Le rassemblement en zone indemne des animaux échangés selon ces dispositions est autorisé, sous réserve du respect des exigences ci-dessus.

 

Des précisions sont également apportées sur les modalités de transit en zone réglementée (IV pages 10 et 11) et en zone saisonnièrement indemne.

 

Le cas des animaux issus d’une zone devenue réglementée après leur départ de celle-ci est détaillé quant aux conditions pour leur acceptation aux échanges (V.D page 13).


/template/icone_PDF Instruction mouvements

 

Nous continuerons de vous tenir informés de la situation.


                                                                                                              Publié le 01/02/2016