FCO BTV 4 : Retour CNOPSAV du 09/11/2017

Le 09 novembre après-midi se tenait un CNOPSAV dédié à la FCO sérotype 4.
/template/icone_PDF diaporama présenté au CNOPSAV
Sur le site de la plateforme, vous pouvez consulter une carte interactive pour les sérotypes 1, 4 et 8 de la FCO (mais aussi IAHP, DNCB, PPA et West Nile) :
https://shiny-public.anses.fr/shiny-vsi/
Cette carte est mise à jour chaque semaine.
Investigations épidémiologiques :
Dans le cheptel dont est issu le veau positif : 20 bovins ont été prélevées et 16 doivent encore l’être. Seule la mère du veau s’est avérée positive avec un Ct =24. D’autres résultats sont attendus mais la question de la transmission transplacentaire (connue uniquement pour le sérotype 8 à ce jour) se pose au vu de ce résultat.
Dans l'atelier de l'Allier, des recherches virologiques sur 100 animaux seront disponibles dans les 15 jours. Cet atelier est circonscrit dans un périmètre de 2 km avec obligation de désinsectisation et interdiction des mouvements. 
Pour déterminer l’origine du cas, une enquête est en cours et le séquençage du virus permettra de dire si la souche correspond à celle de Sardaigne ou celle d’Italie/ Corse/ Balkans.
Vaccination :
Dans le PI, la vaccination d’urgence a débuté ce vendredi 10/11 grâce aux 18 000 doses BTVPUR 4 livrées par Mérial à la DDPP 74 le 09/11. Des doses supplémentaires devraient être livrées à court terme. 
Pour la ZP, des vaccins vont être produits à partir du stock d’antigènes constitué par l’État (banque constituée sur validation du COPIL FCO du 01/06/2015, notamment à la demande de GDS France, demande motivée par un avis de l’ANSES qui avait évalué le risque d’introduction BTV de « minime » à « très élevé » selon l’origine de l’introduction (Saisine n° 2014-SA-0195). Des discussions avec l’ANMV sont en cours pour alléger les contrôles des vaccins à produire à partir des antigènes et réduire le délai de mise sur le marché. Ces doses devraient être disponibles dans une dizaine de jours. L’État prend en charge la totalité des frais liés à la vaccination (acte vétérinaire compris), en ZS et PI uniquement.  
Une discussion sur la pertinence de disposer de vaccin bivalent a eu lieu. Ceci est possible mais pas en situation d’urgence. GDS France a proposé d’inciter les éleveurs à vacciner contre le sérotype 8 en même temps que contre le sérotype 4 dans la mesure où les frais vétérinaires sont payés par l’État et que les doses de BTV8 sont encore gratuites (et périment courant 2018). La DGAl doit interroger l’ANMV sur la possibilité d’injecter ces deux vaccins en même temps.
Toutes les espèces sensibles doivent être vaccinées, avec recours à la cascade pour les caprins. 
Zonage :
Le zonage reste pour le moment départemental. Il pourra éventuellement être modifié dans 15 jours si les résultats de la surveillance programmée sont favorables. La stratégie de l’État est de se donner tous les moyens d’étouffer ce foyer de BTV4 et de recouvrer rapidement le statut OI de BTV4.
Mouvements
Les sorties de ZR vers le reste du territoire français ne sont possibles, pour le moment, que sous conditions de vaccination uniquement.
Une réflexion quant à une possibilité de dérogation (désinsectisation et PCR) pour les veaux allant en atelier dérogataire en bâtiment confiné est en cours.
La question des animaux en alpage qui doivent redescendre dans les jours qui viennent, et donc sortir de ZP, est également à traiter rapidement.

Principales informations utiles notamment pour les éleveurs vendant ou achetant des animaux dans les zones désormais règlementées
La règle générale est que les mouvements doivent se faire de manière centripète c'est-à-dire de la zone la plus favorable vers la zone la moins favorable : Zone Indemne -> Zone de Surveillance ou Zone de Protection ; Zone de Surveillance -> Zone de Protection.
Au sein d'une même zone réglementée (hors PI), les mouvements sont autorisés sans restriction.
Les sorties de zones règlementées vers une zone plus favorable ne sont possibles que pour abattage direct.
Les manifestations/rassemblements d'animaux sont interdits.
Échanges intra UE
Les conditions pour admission aux échanges sont la réglementation européenne : vaccination depuis 60 jours où provenance de ZSI. Les animaux en provenance du PI et sortis depuis moins de 30 jours ne sont pas admissibles aux échanges.
Italie: transport direct de ZR4 à ZR4 possible avec désinsectisation des camions (car transit en ZI).
/template/icone_PDF Carte zonage FCO UE
Espagne: vaccination depuis 10 jours pour les animaux en provenance de cheptels valablement vaccinés ou veaux issus de mère et de cheptel valablement vaccinés (immunité colostrale) ou désinsectisation avec PCR négative 14 jours après (le résultat doit être disponible avant le départ des animaux !). 
Un accord pour envoyer des animaux vers des ZR4 d’autres EM est nécessaire car il peut exister des programmes de lutte, type vaccination obligatoire par exemple. Il faut donc un contact avec ces EM pour permettre les mouvements de ZR4 à ZR4.
Export pays tiers
Sur les certificats sanitaires actuellement utilisés, il n’est fait aucune mention quant au sérotype. Il n’y a donc pas d’impact en théorie. En pratique, des contacts ont été pris avec les autorités algériennes et marocaines pour éclaircir la situation.
Un nouveau point sera fait au CNOPSAV dans une quinzaine de jours.
/template/icone_PDF Instruction mouvements
                                                                                                                         Publié le 13/11/2017