Dermatose nodulaire contagieuse Août 2016

La Dermatose Nodulaire Contagieuse (D.N.C.) menace l’Union Européenne depuis son apparition en Grèce en août 2015.

L’évolution de la situation épidémiologique est très préoccupante. A ce jour la maladie a été identifiée en Grèce, Bulgarie, Macédoine, Monténégro, Albanie et Serbie (un suivi régulier de la situation épidémiologique est publié régulièrement sur le site de la Plateforme E.S.A. http://www.plateforme-esa.fr/).

Vous trouverez ci-dessous :

    Un article sur la maladie à paraitre dans le bulletin épidémiologique. Cet article effectue une synthèse de la situation épidémiologique actuelle et de son évolution depuis l’introduction du virus de la D.N.C.B. en Europe. Face à l’extension non maîtrisée de l’épizootie, un point est également fait sur les manifestations cliniques de la maladie et ses caractéristiques épidémiologiques (Encadré 1), ainsi qu’un rappel des dispositions réglementaires vis-à-vis de ce danger sanitaire de catégorie I (Encadré 2).

Une instruction qui a été rendue publique par la D.G.Al. hier via le Bulletin Officiel. Elle demande aux services de l’État de mettre en œuvre un certain nombre d’actions d’information auprès des éleveurs et des vétérinaires et de recommandation auprès des opérateurs commerciaux et des transporteurs d’animaux.

G.D.S. France a attiré l’attention de la D.G.Al. sur la nécessité d’élaborer rapidement un dispositif réglementaire comportant des mesures précises et opérationnelles de prévention, surveillance et lutte vis-à-vis de ce danger sanitaire.

Des informations plus précises vous seront communiquées régulièrement, notamment sur le dispositif de surveillance qui est en cours d’élaboration dans le cadre de la Plateforme E.S.A. et dont la D.G.Al. a décidé le déploiement sans attendre l’avis de l’Anses qui devrait intervenir à la fin de l’année.


Article sur la maladie à paraitre dans le bulletin épidémiologique


Instruction rendue publique par la D.G.Al

 

                                                                                                              Publié le 30/08/2016